Muguet et allaitement (candidose) : que faire pour soulager ses seins ?

douleurs seins muguets allaittement

Également appelé candidose albicans, le muguet est une pathologie assez courante chez les femmes allaitantes. C’est un type de mycose qui se développe d’abord dans la bouche du bébé qui le transmet ensuite à la maman. Les mamelons deviennent alors douloureux et risquent de rendre l’allaitement extrêmement inconfortable. De plus, le muguet cible souvent les nourrissons chez qui le lait maternel est d’une importance capitale. Trouvez ici les meilleures solutions pour venir à bout de ce problème.

Les symptômes du muguet chez une femme allaitante

Pour pouvoir apporter des solutions adéquates, il faut d’abord savoir distinguer les signes de ce bobo des seins. D’abord, si vous avez mal au mamelon et que votre enfant a des taches blanches qui ne partent pas dans sa bouche, plus particulièrement sur sa langue, il est fort probable que vous ayez attrapé le muguet. La douleur se manifeste généralement de façon soudaine et peut s’accompagner d’une démangeaison ou d’une irritation. Selon le cas, l’aréole peut être également atteinte.

Pour mieux comprendre, la mycose est une production exacerbée de levures qui touchent certains bébés pour de nombreuses raisons. Elle reste bénigne et ne met ni la santé de l’enfant ni celle de sa mère en danger. En revanche, elle cause des désagréments qui rendent l’allaitement presque insupportable. Pour être sûre qu’il s’agit vraiment d’un muguet, consultez un médecin et bénéficiez d’une prise en charge adéquate.

Comment traiter le muguet sur les seins ?

Il faut vous traiter, vous et votre bébé, en même temps pour éradiquer la mycose avec efficacité.

  1. Dans un premier lieu, le pédiatre prescrira une crème antifongique pour la bouche du nourrisson comme la solution de nystatine qui s’utilise avec un tampon de coton.
  2. Badigeonnez toutes les parties atteintes avec cette lotion antifongique en respectant la fréquence d’application prescrite.
  3. Tamponnez bien ses gencives, son palais, sa langue et même ses joues.

Il existe aussi des lotions et des crèmes sans ordonnance qui s’applique sur le mamelon même si certaines solutions ne sont vendues en pharmacie que sur ordonnance. Le pédiatre sera à même de vous conseiller quel produit utiliser pour soulager vote sein douloureux, voire blessé. En général, il faut procéder à des applications régulières puisque les levures se répandent très rapidement.

Il vous est conseillé d’appliquer les traitements (pour vous et votre bébé) après chaque tétée, car c’est durant ce contact que la contagion a toujours lieu. Les effets du médicament devraient être visibles dans les 72 h qui suivent la première application. Mais le traitement doit être poursuivi jusqu’à la fin (10 à 15 jours selon le produit utilisé) pour éliminer entièrement la mycose. En revanche, si vous ne constatez aucune amélioration dans les 72 h, retournez voir le médecin pour qu’il vous prescrive une autre lotion ou crème antifongique.

Pensez à laver régulièrement tous les vêtements, les soutiens-gorge, les jouets, les taies d’oreiller, le coussin d’allaitement et les draps qui ont été en contact avec vous deux avant et tout au long du traitement. À savoir que l’huile d’arbre à thé est une solution naturelle à considérer mais elle prend plus de temps à faire effet.