Mamelon douloureux : signes, explications et solutions

mamelons douloureux

Si les douleurs aux tétons sont courantes chez les femmes allaitantes, elles peuvent également atteindre d’autres personnes. Très souvent, elles sont dues à des troubles hormonaux mais les facteurs causaux peuvent être divers. Dans tous cas, elles sont sources de désagrément et d’inconfort. Focus sur les tétons douloureux, les symptômes et les traitements possibles.

Quels sont signes et les causes du mamelon douloureux ?

Bien que les hommes ne soient pas à l’abri de ce petit souci bénin, les femmes en restent les cibles principales. Les signes varient selon les causes.

Douleur au mamelon lié à l’allaitement

Durant les premiers jours suivant la naissance de votre bébé, il est tout à fait normal de sentir des douleurs plus ou moins prononcées au niveau du téton lors de la tétée. En revanche, si les douleurs refont surface quelques semaines ou quelques mois plus tard, il vaut mieux consulter un médecin.

Très souvent, c’est le muguet qui atteint les femmes allaitantes. C’est une mycose qui touche la bouche du bébé qui le transmet ensuite à la maman durant les tétées. Pour le reconnaître, vérifiez s’il y a des taches blanches qui ne partent pas dans la bouche de votre enfant. Si la douleur au téton persiste jusqu’à une heure après avoir donné le sein, vous avez probablement attrapée la candidose buccale de votre bout de chou.

Par ailleurs, les crevasses des mamelons sont assez fréquentes chez les jeunes mamans qui allaitent. Comme leur nom l’indique, elles se manifestent par des fissures au bout du sein. Lorsque les coupures sont encore trop petites pour être visibles à l’œil nu, vous pouvez sentir une douleur accrue lors de la tétée. Le mamelon peut même saigner.

La douleur peut également provenir d’une mastite infectieuse ou non infectieuse, une pathologie causée par une stase de lait maternel. Un engorgement non traité peut également en être l’origine. Les douleurs sont très fortes puisque les glandes mammaires sont en inflammation. Les tétons deviennent rouges et enflés. Vous pouvez même avoir de la fièvre.

Douleur au téton et dérèglement hormonaux

Les modifications hormonales sont susceptibles d’engendrer des douleurs au téton chez la femme, peu importe son âge. Les maux peuvent survenir à la poussée des seins lors de la puberté, durant les règles, au cours de la grossesse et à la ménopause. Les mamelons sont sensibles au changement de la sécrétion d’hormones. Ils peuvent être douloureux, surtout au toucher, mais ce n’est rien d’inquiétant.

Traitement du mamelon douloureux

Si les douleurs apparaissent durant le période d’allaitement, il vous est fortement conseillé de consulter directement un médecin traitant. S’il s’agit de muguet, votre enfant devra être traité en même temps que vous. Le docteur vous prescrira alors des crèmes ou des lotions antifongiques pour venir à bout de la mycose. Pour les crevasses et les mastites, la lanoline constitue une solution adéquate.

D’un autre côté, si les douleurs au tétons sons liés à des troubles hormonales tout à fait naturels, elles finiront par passer toutes seules. Optez juste pour des soutiens-gorge et des vêtements doux et confortables pour moins sentir les douleurs.